Le Nigéria adopte agCelerant

[ Communiqué de presse ]

Un partenariat public-privé historique pour transformer l’agriculture Nigériane

Le Nigeria a adopté l’écosystème agCelerant, développé par Manobi Africa, pour orchestrer l’amélioration des performances des filières agricoles nationales en dérisquant le financement agricole et l’ensemble des processus métiers de la chaine de valeur agricole.  Inauguré récemment par le Federal Minister of Agriculture and Rural Development (FMARD), le Comité Technique National agCelerant du Nigéria a développé une feuille de route pour intégrer d’ici 2024 grâce à agCelerant 15 millions de petits producteurs nigérians dans des schémas contractuels dé-risqués avec les industriels, les banques, les compagnies d’assurance et les services de vulgarisation agricole, afin de développer les dispositifs de production agricole locaux répondant aux besoins croissants de la population nigériane tout en développant les opportunités de création d’emplois pour les jeunes. 

Alhaji Mohammed Sabo Nanono,
Honorable Ministre Fédéral de l’Agriculture et du Développement Rural

Il s’agit comme l’a indiqué lors de l’inauguration du Comité National agCelerant, Alhaji Mohammed Sabo Nanono, Honorable Ministre Fédéral de l’Agriculture et du Développement Rural, d’améliorer la balance commercial du Nigéria en ‘’inversant la situation de la faible productivité agricole locale par la mobilisation de l’énorme potentiel du secteur agricole nigérian en assurant un développement durable’’

Bâti sur le concept novateur d’agriculture phygitaleagCelerant vise à dé-risquer et à accélérer les investissements profitables et inclusifs en agriculture par la mise en œuvre innovante de solutions et services exploitant les objets connectés, l’observation de la Terre et l’intelligence artificielle par de jeunes franchisés qui, au contact des petits producteurs contractualisés, leur assurent un suivi et un accompagnement de proximité. Les augmentations de productivité rendues possibles par agCelerant sont non seulement essentielles pour améliorer la compétitivité des filières agricoles nationales, elles contribuent aussi crucialement à freiner la conversion agricole des terres, la déforestation et les émissions de gaz à effet de serre.

Des quantités inédites de données socio-économiques, agronomiques et de rendement collectées en 2018 ont permis de mettre en valeur les capacités d’agCelerant au Nigéria, incitant les autorités fédérales à élargir sa mise en oeuvre auprès de 15 millions de petits producteurs. Sur la base d’un coût de production moyen de US$500/ha en agriculture familiale, agCelerant vise à mobiliser un financement consolidé de 7.5 milliards de US$ par les institutions financières. Dans cette perspective, l’objectif du FMARD et de Manobi Africa est d’assurer le recouvrement d’un million de prêts agricoles aux agriculteurs durant la première année de mise en œuvre d’agCelerant.

 » Manobi Africa est fière, avec ce partenariat innovant, de contribuer à l’autosuffisance du Nigéria en riz et autres denrées alimentaires prioritaires sélectionnées par le Comité Technique National agCelerant. »
Daniel Annerose
PDG